Le potager au mois d’octobre [2014]

Et voilà la première saison 2014 au potager qui s’achève, faisons un dernier petit tour dans le potager pour cette année.

Octobre au potager [2014]

Actuellement, je suis entrain de faire le plus gros du travail, c’est à dire d’enlever tout les stolons de fraises, car ça se multiplie très vite, et, ça deviens vite envahissant.

J’ai également apporté un peu de paille, et tenté quelques boutures d’aromates.

Il reste des fraises, poireaux, carottes, mâches, panais, betteraves rouge sur les buttes.

 

Potager octobre (2014) Potager octobre (2014) 2 

 

Betterave rouge Potager octobre (2014)

carotte Potager octobre (2014)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Carottes (octobre 2014)

Ici une récolte de carotte sur 2 buttes, malgré le retard dût aux échecs, la récolte était quant même au rendez-vous.

Je vais essayer de les conserver dans du sable pour l’hiver, et, de laisser le reste dans la terre en espérant qu’elles se conservent tout aussi bien.

Voilà il me reste encore 4 buttes de carottes encore en terre.

 

 

 

 

IMG_0069

 

Les dernières tomates de la serre au 26 octobre (5 kg)

J’ai noté le nombre et poids pour 6 pieds de tomates (noire de crimée), avec les gourmands enlevés un pied sur deux, voici donc la récolte de cette saison :
Plant 1 (non taillé) : 5,890 kg 26 tomates
Plant 2 (taillé) : 2.932 kg 21 tomates
Plant 3 (non taillé) : 6,332 kg 31 tomates
Plant 4 (taillé) : 2,684 kg 17 tomates
Plant 5 (non taillé) : 5,100 kg 24 tomates
Plant 6 (taillé) : 2,321 kg 14 tomates
Total : 25,259 kg 133 tomates

 

 

Les plants non taillés : 17,322 kg pour 81 tomates
Les plants taillés : 7,937 kg pour 52 tomates

On peux donc en déduire, qu’un pied de gourmand taillé, produit moins, qu’un non taillé.
Certes ça fait moins propre, car, des tiges rampent partout, mais, c’est plus productif !

note : voici le bilan qu’on peux retenir, je possède 16 pieds de tomates dans la serre, dont, 2 tomates cerise que je ne vais pas compter.
si je ne taille aucun pied de ces 14 pieds de tomate, sachant qu’un pied me donne en moyenne 5,774 Kg pour 27 tomates, alors, j’obtiens :
80,836 kg pour 378 tomates.
Dans les magasins, le prix des bonne tomates (non certifié bio) sont à : 2,20 €/kg
cela nous reviens donc à  177 € pour notre récolte, imaginez donc les économies !.
Pour ma part, la construction de la serre, est déjà rentabilisée depuis longtemps, et rien que pour la première année !.

Conclusion :

La permaculture est très efficace !.
Une méthode qui demande un peu plus de travail intellectuel, mais beaucoup moins d’effort manuel.
En effet, une fois tout vos plans établis, buttes créés et leurs couvertures,  le plus gros est fait !, il ne vous reste plus qu’à observer la vie s’installer, une vie qui viendra travailler pour vous, vous épargnant ainsi de nombreuses heures fatigante de labour, d’arrosage, et tout ses apports extérieur obligé d’introduire pour toujours.

Pour ma part, cela à très bien fonctionné, on m’a bien  souvent averti que d’avoir un potager, ça demande du temps d’entretien, ce qui est totalement faux. Pendant le printemps /été, j’ai passé peut-être 30 mins par mois à arracher quelques « mauvaises herbes », car, elles ont réussi à passer à travers ma couverture végétale, mais c’est tout !.
Je n’ai jamais arrosé une seule fois mes légumes et jamais d’arrosage non plus sous la serre, je n’ai jamais eu une perte d’un plant dut à un manque d’arrosage, autant dire, que, c’est un jardin fait pour les paresseux. 😉

Cependant, beaucoup de légumes sans maladie étaient au rendez-vous, mais, tout n’à pas bien fonctionné pour autant…
La pomme de terre par exemple, une maigre récolte, certainement dût au faite, qu’elles ont été simplement posées sous la paille ?.
Je pense que la pomme de terre se développe beaucoup mieux sous terre, c’est ce que l’on verra l’année prochaine.

Les melons, pastèques, gingembre, curcuma sous la serre n’ont pas poussés non plus.
Peut-être un manque d’amendement, une terre un peu plus riche peut-être la cause ?.
J’apporterai par conséquence, une terre plus riche pour l’année prochaine.

Vous avez bien compris qu’en observant la nature et l’imiter, vous avez tout à y gagner !.


La forêt et un mode d’emploi gratuit

Observer des arbres vivants des centaines et des centaines d’années (sans appel aux humains), montre bien que la nature se gère d’elle même.
Comment ?, les feuilles tombent, couvre la terre gardant l’humidité la protégeant du gel, enrichissent en parallèle ainsi la terre, apportant ainsi, une vie aux insectes, et aux vers de terre, qui aèrent le sol automatiquement.

Permaterre s’enrichira naturellement de mieux en mieux, et, je pense que dans les années à venir, on pourra observer une nette amélioration en comparant avec cette année 2014.

Merci à tous de me suivre, vos encouragements renforcent mon envie de partager mon expérience.

13 thoughts on “Le potager au mois d’octobre [2014]

  1. Salut, interessant ton blog, ca permet de comparer avec ce qui ce fait ailleurs à grande échelle, j’aimerais peut etre te soumettre des idées d’articles qui pourraient nous interesser : te serait il possible de nous parler par exemples, des nuisibles, des maladies (comment les combattre peut etre peux tu donner tes recettes à toi), des lectures, (je pense que tu dois t’informer grandement enfin on est tous comme ca), des vidéos, tes plans de plantations possibles, des trucs sur le meme style que les tomates aiment les carottes, le compost (developper donner des exemples etc le tien les autres), les graines (des bons plans bio?) et divers autres sujets autours de la permacultures … je pense que ca rendrait ton blog plus nourris en informations enfin c’est mes conseils (et c’est aussi ce genre d’informations que j’aime trouver sur ce type de blog) bref parler de ton jardin et en incluant d’autres choses voilà j’espère ne pas t’avoir offusqué en te proposant tout ca, en tout cas merci pour ce partage et à tres bientot pour le suivi

    • Bonjour,
      Alors, pour les nuisibles et maladies, je proposerai des solutions quant j’aurai ce problème.
      Bien sur, je pourrais en parler sans expérience personnelle, mais, je ne ferais qu’un simple copier coller sur des milliers de sites qui en parle déjà, ce n’est pas mon but.

      Pour mes plants de plantations, je t’avoue que c’est incompréhensible par d’autre, tellement mon papier et remplie de trait dans tout les sens etc … Je préfère donc pas vous casser la tête à comprendre, par contre, je vous suggère le bon livre de « Manuel de culture sur butte » de Richard Wallner, mes buttes y sont grandement inspirées.

      Pour les bonnes associations des plantes, je donne un document ici : http://www.permaterre.com/tout-les-liens-utiles-videos-blogs-livres-2/
      Pour mon compost, je n’en ai pas encore fabriqué, c’est en cours.

      Pour les graines je fais beaucoup d’achat sur le site « labonnegraine.com » et parfois chez « kokopelli »

      Le blog se rempliera petit à petit, c’est juste une question de patience 😉

  2. Un grand merci pour votre partage !
    Je commence petit à petit la mise en place d’un petit potager depuis moins d’une semaine. Votre site est une bonne source d’inspiration. Je ne suis pas encore au stade des plants de semi (j’ai hâte !), mais je me demandais où vous aviez acheté vos premières graines. Personnellement je suis tombé sur deux sites intéressants :
    http://kokopelli-semences.fr
    http://www.biaugerme.com

      • Merci, je ne connaissais pas ce site. J’irai y faire un tour au moment venu.

        J’ai fini les petites buttes. Je n’avais ni carton ni pailles sous la main, j’ai donc tout recouvert de feuilles mortes pour l’hiver. J’ai hâte d’être aux printemps pour commencer les semis et me faire ma propre expérience de la permaculture.

        Passez un bon hiver !

  3. Merci de partager tous ces précieux conseils.
    C’est un vrai plaisir de suivre chaque mois l’évolution de votre potager, d’autant que je vais moi même bientôt m’y mettre. Est-ce que vous avez des livres ou d’autres sites à conseiller avant de se lancer ?

    Encore bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afin de bloquer les robots, merci de répondre à cette question : * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.