Juin au potager [2014]

Le potager commence à porter ses fruits dans cette première année en permaculture, en ce moment, nous récoltons des fraises (10 / jour), des radis (6 / jour) , et beaucoup de salade (1/jour).

Vidéo du potager au mois de Juin (2014):

[Permaterre] Potager en permaculture [4] Juin 2014 by Permaterre

Cependant, quelques plants de cucurbitacée (principalement), on été attaqués par les limaces, ces limaces qui sont le principal problème dans le jardin, mais, j’ai décidé de laissé faire la nature sans aide extérieur pour remédier au problème, je compte sur l’aide de la nature pour trouver une solution.

Coccinelle rouge Chose apparemment qui porte ses fruits principalement avec les pucerons.
Au mois d’avril, les pucerons n’été pas rare dans le potager, mais, j’ai décidé de les laisser, car, elles été principalement sur les salades, chose pas très grave car, en suçant la sève, elles ne faisait que ralentir la croissance, donc ralentir aussi la monté en graine !.

Les salades restés quant même assez saines, si les limaces ne passe pas par là.
J’ai donc attiré, dans ce cas, l’arrivé des coccinelles, qui pour elles, été une aubaine, un véritable restaurant à ciel ouvert.

Elles se sont donc installées, et, j’ai  même observé beaucoup de ponte de larve de coccinelle, qui dévorent une centaine de pucerons par jour .
Autant dire, que les pucerons je les vois même plus dans le potager.
J’ai racheté des plants de cucurbitacée au magasin donc a cause des limaces, pour espérer en récolter.
Ces plants se portent bien, et, je pense qu’ils sont assez gros pour vivre jusqu’à leur fin.

Haricot plat portugais

Haricot plat portugais

 

Les haricots ont été aussi un problème pour démarrer, les graines à peine sortie de terre, sont dévoré par les limaces, très friande de ça, je pense même d’avantage d’attirance par les haricots que par les salades.
J’ai donc changer ma méthode pour semer ce mois-ci, je ne fait plus de trou dans la terre, mais je dépose les graines cote à cote, et je les recouvre de terreau ou composte (terre légère qui permet à la graine de percer facilement).

J’ai également utilisé cette méthode pour les carottes qui ont été aussi très compliqué à démarrer sur ma terre argileuse, et, tout à germés.
Je vous renvoi sur le lien donc des erreurs à éviter quant on commence la permaculture ici : (article à venir)

 

 

Tomate verte (juin 2014)

Tomate verte (juin 2014)

 

Dans la serre les tomates se portent pas mal, avec l’arrivé de quelques tomates vertes.
Chose importante à signaler:  je n’ai encore jamais arrosé mon potager ou même dans la serre ! (mis à part au moment du repiquage).

Comme quoi le paillage est très important dans tout les cas. (toujours tenter d’imiter la nature, notamment les forets qui gardent une couverture tout le long de l’année, le soleil est trop agressif pour la terre et la vie du sol).

 

 

 

 

Poireaux et celeries

 

J’ai repiqué beaucoup de celeries et poireaux sur les extrémité des buttes (coté nord)

 

 

 

 

Radis noir, panais, betteraves

 

Les buttes des radis noirs, panais et betteraves se portent bien, on à eu la chance d’en déguster, tout simplement un régal…

Quelque monté en graines pour les semences de l’année prochaine.

J’ai eu dans l’idée de planter d’avantage d’arbre fruitier dans le fond du potager (donc coté nord).

Affaire à suivre … 😉

9 thoughts on “Juin au potager [2014]

  1. je reviens sur les fleurs (on m’apelle fleurette aaha) sérieusement j’ai bien envie de planter des prairies spéciales auxiliares, papillons, coccinelle et j’en passe meme oiseaux il me semble, j’aurais aimé avoir les avis d’autres personnes, est ce vraiment efficace pour faire venir des « locataires »?

  2. quelle évolution !!! vraiment chapeau !
    combien de temps passes tu dans ton jardin du coup ? parce que tu dois etre moins gourmand en arrosage et tout (ce qui prends énormément de temps quand tu fais un jardin en version classique)

    • Salutation
      A vrai dire je passe quand même 15 mins par jour…
      Du temps passé le plus souvent à observer la vie (plantes et vie du sol). La nature nous parles, si, par exemple, une plante arrive à faner (chose qui n’arrive pas encore) alors j’utiliserai un arrosoir (une plante entrain de faner, n’est pas encore morte).
      Dans la serre il fait souvent 40° l’après midi, mais, les tomates et autres, ne montrent aucun signe de sécheresse … Je suppose donc que tout vas bien pour elles.

      Je passe aussi une parti du temps à la récolte de fraises et autres, avec au passage une ou deux herbes indésirables à arracher, mais, c’est très rare qu’elles arrivent à traverser la paille (au pire elles me servent pour pailler les allées).

      Puis, une autre parti du temps, à semer ou repiquer, mais , on peu pas appeler tout ça une corvée, le jardin à ce coté déstressant et divertissant.

      Merci pour ton message !

  3. Salut,
    Je suis actuellement dans la même situation que toi car j’ai transformé mon potager en permaculture en automne 2013. s’est très sympas de voir sont évolution au fils des mois et voir la différence avec le miens.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afin de bloquer les robots, merci de répondre à cette question : * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.